Saint Seiya Soldiers Soul-CODEX

Saint Seiya : Soldiers' Soul
  • Saint Seiya : Soldiers' Soul
  • 27 novembre 2015
  • Bandai Namco
  • Bandai Namco
  • Combat
  • Non
  • OS : Windows Vista/7/8/8.1; Processeur : Intel Core 2 Duo 2.4Ghz / AMD Athlon 64 X2 5200+, 2.6GHz; Mémoires : 1 Go; Carte graphique : 512 Mo Nvidia GeForce 8800 / ATI Radeon HD 3870; DirectX : Version 9.0; Disque dur : 12 Go;
  • Ajouter une bande-annonce

Description

Saint Seiya : Soldiers' Soul est un jeu de combat inspiré du manga et de la série animée des Chevaliers du Zodiaque. Cet épisode propose pour la première fois d'incarner les chevaliers d'or avec leurs armures divines dans un mode Bataille d'Or. A cela s'ajoutent des combats en ligne, en versus ou en tournoi, ainsi qu'un mode offrant 4 scénarios : le sanctuaire, Poséïdon, Hadès et pour la première fois l'arc d'Asgard.

Afficher le test

Avec la renaissance de Saint Seiya en jeu vidéo courant 2005 sur PS2, on aurait pu penser que les fans du manga et de l'anime seraient au comble du bonheur. Mais si, durant cette dernière décennie, les adaptations sur consoles se sont enchaînées à un rythme inespéré, c'est pour un résultat largement en dessous des attentes des fans, même parmi les moins exigeants. C'est donc dans ce contexte empli de désillusions que l'on accueille le dernier opus en date, en se disant qu'il est peut-être grand temps de faire redémarrer la licence sur des bases entièrement nouvelles.

Sortant à peine deux ans après un Brave Soldiers peu affriolant, Saint Seiya : Soldier's Soul joue la carte de la facilité en reprenant paresseusement la formule de son prédécesseur. C'est bien simple, si vous avez joué à l'épisode précédent, vous serez immédiatement frappé par les ressemblances entre ces deux jeux, aussi bien sur le plan du gameplay que de la construction du mode scénarisé ou de l'aspect technique. Déjà faiblard sur la précédente génération de machines, Saint Seiya apparaît ici comme graphiquement et techniquement indigne d'une PS4 ou d'un PC, seuls les modèles des personnages aux traits assez proches de ceux de l'anime pouvant être qualifiés d'acceptables. Et si, sur le plan sonore, le titre s'en sort de justesse, c'est davantage grâce à son doublage japonais que grâce à ses musiques majoritairement à côté de la plaque.

Saint Seiya : Soldier's Soul étant en grande partie une redite de Brave Soldiers, on ne s'éternisera pas sur son système de combat qui a certes été légèrement remanié mais qui peine toujours autant à nous convaincre. Les combats en un contre un adoptent toujours cette même perspective discutable dans laquelle on peut se retrouver complètement au fin fond de l'écran alors que notre adversaire est au premier plan. Un choix de caméra qui ne faisait déjà pas l'unanimité dans l'opus précédent mais qui n'a bizarrement fait l'objet d'aucune modification. Les personnages disposent d'un minimum de techniques spéciales pour terrasser leurs adversaires, les seules qui soient réellement mises en valeur étant les attaques Big Bang, à déclencher une fois le septième sens activé. Pour le reste, on retrouve les habituels combos, téléportation et autres frappes en rafale qui apportent, il est vrai, un certain dynamisme aux combats, mais qui ne suffisent pas à rendre les affrontements un tant soit peu techniques.

Reconnaissons-le, l'un des principaux attraits de Saint Seiya : Soldier's Soul réside dans le fait qu'il s'agit de la première adaptation à prendre en compte l'arc d'Asgard, très apprécié des fans de la série animée. Ainsi, le mode scénarisé est désormais divisé en quatre segments reprenant respectivement les histoires du Sanctuaire, d'Asgard, de Poséïdon et d'Hadès. Si l'on constate que les cut-scenes ne se limitent plus à de simples dialogues et donnent enfin lieu à de petites cinématiques réalisées avec le moteur du jeu, on reste malheureusement bien loin de l'efficacité de l'anime en termes d'émotion.

Car si ces séquences narratives évoquent bel et bien le passé des guerriers divins d'Asgard, le fait que leurs histoires tragiques soient juste évoquées par des mots, sans passer par des flashbacks poignants dans la lignée de ceux de l'anime, échoue à rendre ces personnages aussi charismatiques que dans la série. Le pire c'est qu'il aurait suffit de quelques écrans fixes tirés de l'anime pour insuffler une immersion déjà bien plus forte que ces dialogues froids qui nous sont infligés ici. Résultat, l'arc d'Asgard n'est finalement pas plus captivant que les autres et se résume à une bête succession de combats qui se ressemblent tous.

Le second argument de Saint Seiya : Soldier's Soul est d'inclure les fameuses armures divines vues dans la nouvelle série animée Soul of Gold. Elles interviennent par le biais d'un nouveau mode de jeu dédié aux chevaliers d'or. Mais ceux qui s'attendent à ce que ce mode Bataille d'Or suive plus ou moins le déroulement de l'anime Soul of Gold risquent d'être déçus : la série n'est en aucun cas reprise dans le jeu et les cut-scenes justifiant les différents combats n'ont absolument aucun intérêt. Jouables directement avec leurs armures divines, les chevaliers d'or doivent chacun mener trois combats contre des adversaires imposés pour éventuellement (si vous obtenez le rang S à chaque fois) combattre un ultime opposant.

Afin de nous empêcher d'avancer trop vite, le titre nous oblige à multiplier les combats dans les autres modes de jeu pour acquérir les points nécessaires à l'achat des flambeaux requis pour avancer dans le mode Bataille d'Or. Des points qui seront également indispensables à l'achat de ces fameuses armures divines et aux innombrables bonus qui sont à débloquer. Outre les habituelles tenues, musiques et autres arènes de combat, on trouve une quantité astronomique de répliques à acheter pour booster les capacités de nos chevaliers, mais seulement dans le mode Bataille d'Or. Autrement dit, si boucler le jeu à 100% requiert du temps, cette durée de vie reste relativement factice et pas suffisamment motivante pour inciter les joueurs à y retourner une fois les principaux défis achevés.

Testé par jeuxvideo.com

Statistiques du torrent

Sources : 708
Clients : 60
Téléchargements : 107,204
Dernière mise à jour : il y a 3 mois
Catégorie : Jeux PC
Taille : 3.83 GB

Hash du Torrent

C7833617AA1FACB6846F6660CFC7DB60DA88E55D

Liste des Trackers

http://smartorrent.com/announce/a0cd9cb9449b75d3f50c48a7b6605e66
http://announce.torrentsmd.com:6969/announce
http://exodus.desync.com/announce
http://torrent.gresille.org/announce
http://tracker.ex.ua/announce
http://tracker.torrentbay.to:6969/announce
udp://9.rarbg.com:2710/announce
udp://exodus.desync.com:6969/announce
udp://explodie.org:6969/announce
udp://ipv4.tracker.harry.lu:80/announce
udp://open.demonii.com:1337/announce
udp://tracker.1337x.org:80/announce
udp://tracker.btzoo.eu:80/announce
udp://tracker.coppersurfer.tk:6969/announce
udp://tracker.istole.it:80/announce
udp://tracker.openbittorrent.com:80/announce
udp://tracker.publicbt.com:80/announce
udp://tracker.publichd.eu:80/announce
udp://tracker4.piratux.com:6969/announce

Infopop
Ville