Risen 3 : Titan Lords MULTi7-PROPHET

Risen 3 : Titan Lords

Description

Risen 3 : Titan Lords est un jeu vidéo en développement sur PC, PlayStation 3, Xbox 360, de genre Jeu de rôles, de thème Heroïc-fantasy, développé par Piranha Bytes, édité par Deep Silver.

Afficher le test

Si les fans des RPG Gothic étaient quasi unanimes sur la qualité de Risen premier du nom, l'arrivée de Risen 2 : Dark Waters n'avait pas manqué de diviser les amateurs des jeux du studio Pyranha Bytes. Néanmoins, les deux épisodes avaient chacun des arguments solides à défendre et s'avéraient tous deux des RPG de très bonne facture. Risen 3 : Titan Lords nous arrive cet été et nous propose une aventure très proche de celle de son prédécesseur. Pour le meilleur et pour le pire ?

Vous incarnez un pirate sans nom, une habitude pour la série, ayant déjà pas mal roulé sa bosse et qui a depuis peu quelques petits problèmes de sommeil, un cauchemar mettant en scène l'assaut de son navire par une armée des ombres hantant chacune de ses nuits. En tant que fils du célèbre pirate Barbe d'Acier, vous serez emmené dans une île aux crânes par votre sœur Patty, bien connue des fans de la saga Risen, afin d'y dénicher un précieux trésor. Comme la vie est imparfaite, un démon surgit d'un portail de Cristal au cours de votre périple et aspire une partie de votre âme. Dans la quête qui vous conduira à la récupérer, vous serez le centre d'enjeux nettement plus importants et il vous appartiendra de réunir vos forces et de rejoindre l'une des trois factions qui prospèrent dans l'archipel pour éradiquer la menace qui pèse sur le monde.

Le pitch de Risen 3 : Titan Lord ne dénote clairement pas, vous l'aurez compris, avec celui des épisodes précédents. Là encore, le scénario en lui-même n'est pas le plus intéressant qui soit, et même s'il se laisse suivre agréablement, la réalisation toujours aussi cheap des cinématiques et des dialogues freine grandement l'immersion et la curiosité du joueur. La narration est par ailleurs typique de la série Risen : un peu cliché, un peu bateau, elle s'inscrit dans le ton des précédents épisodes et ne dépaysera pas les fans tandis qu'elle continuera à faire grincer les dents des autres. Quoi qu'il en soit, après un bref didacticiel particulièrement assisté au point d'en devenir pénible, vous serez livré à vous-même, avec pour mission de retrouver votre sœur et de récupérer votre âme. Pour vous assister, un chaman ayant connu le même problème que vous affrète un petit bateau afin que vous puissiez parcourir librement et immédiatement l'une des 7 îles que comporte le jeu. Ainsi, si vous pourrez dès le départ partir à l'aventure comme bon vous semble, Risen 3 propose un univers aussi morcelé que Dark Waters, et vous propose même de retourner dans certains endroits déjà visités auparavant, à l'image du port d'Antigua, dévasté par les créatures des ombres, ou de l'île de Tacarigua.

Même univers de piraterie, environnements communs aux deux épisodes, personnages récurrents, certains y verront un bel effort de fan service tandis que d'autres déploreront l'absence de véritable retour aux sources. Mais il convient de garder à l'esprit qu'il reste très agréable de parcourir un univers connu sous un jour différent, d'autant que l'ensemble a été graphiquement amélioré. Si la technique n'a jamais été le point fort de la saga de Pyranha Bytes, on ne pourra pas en dire autant du sens artistique dont les équipes ont fait preuve pour donner vie à leur univers. En effet, il est toujours très plaisant de flâner dans l'univers exotique de Risen. Certains environnements sont franchement de toute beauté, et si le jeu ne mettra pas votre configuration matérielle sur les rotules, il vous permettra toutefois, et c'est bien le plus important, de vous immerger dans un univers particulièrement riche et dépaysant. Et puisque nous évoquons la technique, nous ne pouvons également que saluer les efforts réalisés par le studio allemand pour proposer enfin un jeu nettement moins buggé que ses prédécesseurs, très peu sujet au clipping ou à d'autres problèmes de stabilité. Soyez donc rassuré de ce côté-là, Risen 3 : Titan Lords devrait vous accompagner d'une manière constante au cours des nombreuses heures de jeu qui vous attendent.

Car, c'est comme d'habitude dans sa multitude de quêtes que Risen 3 puise sa richesse. Si les îles ne sont pas toutes immenses, elles regorgent de contenu, de recoins à explorer, de trésors à dénicher et d'objectifs à accomplir. Si cette exhaustivité de contenu se traduit également par une qualité d'écriture pas toujours au cordeau, certaines quêtes sont très plaisantes à accomplir et s'inscrivent parfaitement dans l'histoire principale. Ainsi, en parlant aux différents résidents des lieux que vous traversez, vous débloquerez un tas d'aventures qu'il faudra méticuleusement consigner dans votre journal si vous désirez ne pas vous noyer dans le contenu et optimiser vos allers-retours qui seront nombreux. Le journal n'est d'ailleurs toujours pas un modèle d'ergonomie, tant et si bien qu'il est parfois difficile de s'y retrouver. Rien de plus frustrant en effet, après avoir quitté une île, que de se rendre compte qu'il vous restait une quête à accomplir sur place que vous n'avez pas vue faute d'un système de tri plus pertinent.

Quoi qu'il en soit, ce n'est clairement pas l'ennui qui vous guettera dans Risen 3 : Titan Lords. Bien entendu, tous ces accomplissements ne seront pas vains et vous permettront d'engendrer des points de gloire afin de faire évoluer votre personnage. Le système d'évolution reprend celui de Risen 2 : il faudra dépenser vos points de gloire dans une ou plusieurs spécialités de votre choix (corps-à-corps, endurance, ruse, dextérité, etc.) et par la suite trouver un instructeur qui pourra vous enseigner des techniques propres à vos spécialisations, les épées par exemple, moyennant espèces sonnantes et trébuchantes. Si le coût en points de gloire et en or pour votre spécialisation est élevé, il existe suffisamment d'adversaires à terrasser, de maisons à piller et de trésors à déterrer pour que vous puissiez gagner progressivement en puissance, ce qui ne sera pas un mal puisque, comme à l'accoutumée dans la série, les premiers affrontements se font dans la douleur.

Le système de combat de Risen 3 reprend les bases de Dark Waters avec des petites touches de nouveauté. Au corps-à-corps, que vous maniiez une épée, une hache ou une autre arme de poing, une succession de trois clics dans le bon timing vous offrira la possibilité d'enchaîner les coups sur votre adversaire, tandis qu'un clic maintenu assénera un coup puissant. Le clic droit est affecté à la parade et une double pression rapide sur les touches de direction vous permettra d'esquiver les coups par l'intermédiaire d'une roulade. Il est possible en outre d'utiliser votre arme secondaire (mousquet, dagues) afin d'achever votre ennemi à distance. Il est à noter que la magie fête un retour plutôt timide dans l'univers de Risen, et son emploi se traduit par l'utilisation de parchemins que vous glanerez ici et là au gré de votre périple et qui vous permettront même, à certaines occasions, de vous transformer en perroquet pour atteindre des lieux inaccessibles. Mais ne vous attendez pas à ce que ce panel d'aptitudes rende vos adversaires faciles à vaincre, puisque ces derniers fonctionnent à peu près de la même manière que vous. En effet, il conviendra de bien observer les mouvements de vos opposants pour anticiper les parades et les contre-attaques. Généralement, le bestiaire vous portera soit trois coups successifs, soit une attaque puissante qui vous mettra directement à terre. Simple en apparence, le système de combat s'avère plus difficile à maîtriser qu'il n'y paraît, même si les joueurs coutumiers des mécaniques de Risen 2 ne devraient pas être trop désemparés.

Malheureusement, si l'on pouvait reprocher la lourdeur des combats et des animations dans les volets précédents, on retrouve le même écueil sur cet opus. Au-delà des animations assez rigides et un peu vieillottes, la lenteur de votre avatar vous donne l'impression d'être rivé au sol au moindre coup porté, ce qui tranche bien trop cruellement avec la vélocité de certaines créatures qui ne souffrent pas du même problème. Par ailleurs, lorsque plusieurs ennemis se pressent à votre rencontre, le seul moyen pour vous de faire des dégâts de zone sera soit de profiter d'un alignement parfait des opposants dans l'axe de votre épée, soit d'utiliser les parchemins magiques prévus à cet effet. Fort heureusement, vous ne serez jamais seul dans Risen puisqu'il sera possible d'avoir en permanence un compagnon de route, que vous choisirez parmi les membres d'équipage que vous recruterez au fil de votre périple pour mener à bien vos objectifs. Assez résistants mais un peu trop engourdis, vos frères d'armes seront d'une grande utilité pour détourner l'attention d'un ou plusieurs adversaires lorsqu'ils sont en surnombre.

Bien entendu, entre deux combats, il faudra tout de même penser à votre avenir, et surtout penser à ce que vous ferez de votre âme. En effet, ce qu'il reste de cette dernière est plutôt fragile, et chaque bonne ou mauvaise action vos donnera ou vous ôtera des « points d'âme », censés influer sur la perception qu'auront les hommes et les ombres de vous. Si vous parlez avec rudesse aux gens, refusez de leur porter assistance ou si vous perpétrez des actes de malveillance, les humains ne seront plus enclins à vous aider, à l'inverse du monde souterrain qui verra d'un meilleur œil votre basculement dans le côté obscur. A l'inverse, agir droitement vous permettra de ne pas vous mettre à dos une partie de vos alliés. Malgré tout, ce que nous avons pu constater au cours de notre session de jeu est qu'il est difficile de devenir tout noir ou tout blanc. En règle générale, les bonnes et les mauvaises actions sont peu clairement définies mais s'équilibrent très bien entre elles, rendant délicat l'éloignement du statut « neutre » qu'affichera votre âme. Par ailleurs, le jeu vous invite expressivement à jouer un « gentil » puisqu'il est possible de récolter des poussières d'âme destinées à restaurer votre humanité si cette dernière venait à vous faire défaut. En somme, il n'est pas évident de mesurer l'impact de cette approche du jeu au cours d'une partie "normale".

Par ailleurs, l'un de vos principaux objectifs sera de rejoindre l'une des trois factions qui vivent sur les îles de Risen. Pirates vaudous, Chasseurs de démons ou Gardiens, chaque caste dispose d'atouts et de quêtes qui lui sont propres. Ainsi, selon la faction à laquelle vous prêterez allégeance, vous bénéficierez de bonus magiques ou autres réjouissances inhérentes à la culture locale. Il faut néanmoins garder à l'esprit que chaque choix est irrévocable, aussi est-il préférable d'accomplir la multitude de quêtes destinées à vous faire accepter par chacune des factions avant de prendre toute décision irrévocable.

En somme, si quelques nouveautés font leur apparition, le principal reproche que l'on pourrait invoquer à l'encontre de Risen 3 : Titan Lords serait cette impression un peu trop prononcée de jouer à une version dépoussiérée de Risen 2 : Dark Waters. On y retrouve les mêmes lourdeurs et les mêmes erreurs (sac sans fond, marchandage inexistant, lourdeur des affrontements...) et les mêmes qualités. Si nous aurions aimé un peu plus de prises de risques, Pyranha Bytes a préféré rester dans sa zone de confort en proposant un RPG à l'occidentale de bonne facture, dépaysant et particulièrement riche en contenu. On passera outre la réalisation franchement vieillotte, les doublages parfois inégaux et la lourdeur des combats pour se concentrer sur le plaisir pris à arpenter cet univers pour le moins charmant, complet et immersif.

Statistiques du torrent

Sources : 0
Clients : 0
Téléchargements : 60
il y a 8 mois
Taille 6.21 GB

Liste des fichiers

Liste des Trackers

http://announce.torrentsmd.com:6969/announce
http://exodus.desync.com/announce
http://mgtracker.org:2710/announce
http://tracker.ex.ua/announce
http://tracker.flashtorrents.org:6969/announce
http://tracker.opentrackr.org:1337/announce
http://tracker.tfile.me/announce
http://tracker.torrentbay.to:6969/announce
udp://9.rarbg.com:2800/announce
udp://9.rarbg.me:2720/announce
udp://9.rarbg.to:2720/announce
udp://tracker.coppersurfer.tk:6969/announce
udp://eddie4.nl:6969/announce
udp://exodus.desync.com:6969/announce
udp://explodie.org:6969
udp://ipv4.tracker.harry.lu:80/announce
udp://mgtracker.org:6969/announce
udp://p4p.arenabg.ch:1337
udp://p4p.arenabg.com:1337
udp://torrent.gresille.org:80/announce
udp://tracker.1337x.org:80/announce
udp://tracker.blackunicorn.xyz:6969
udp://tracker.btzoo.eu:80/announce
udp://tracker.coppersurfer.tk:6969
udp://tracker.coppersurfer.tk:80
udp://tracker.ilibr.org:6969/announce
udp://tracker.internetwarriors.net:1337/announce
udp://tracker.istole.it:80/announce
udp://tracker.leechers-paradise.org:6969/announce
udp://tracker.openbittorrent.com:80
udp://tracker.opentrackr.org:1337/announce
udp://tracker.publicbt.com:80/announce
udp://tracker.publichd.eu:80/announce
udp://tracker.zer0day.to:1337/announce

Infopop
Ville