F1 Race Stars-FLT

F1 Race Stars
  • F1 Race Stars
  • 14 novembre 2012
  • Codemasters
  • Codemasters
  • Course
  • 12 joueurs en ligne
  • Windows Vist/7 ; Processeur Intel Core 2 Duo 2.4GHz ou AMD Athlon X2 5400+ ; 2 Go de RAM ; Carte graphique AMD HD2600 ou NVIDIA Geforce 8600 ; 5 Go d'espace disque disponible
  • Ajouter une bande-annonce

Description

F1 Race Stars est un jeu de course sur PC. Le joueur peut y incarner tous les pilotes de la saison 2012 de Formule 1 et parcourir des circuits revisités et affublés de loopings, sauts et autres raccourcis. Différents power-up sont également de la partie, dont des balles à tête chercheuse, des boosts, des missiles, mais également une voiture de sécurité ralentissant le leader.

Afficher le test

Codemasters abandonne l'espace d'un instant les simulations pointues et sort un certain F1 Race Stars. Sorte de Mario Kart-like sous licences officielles du championnat du monde de formule 1, celui-ci aura fort à faire pour se démarquer des nombreuses alternatives disponibles.

Licences oblige, F1 Race Stars comprend toutes les voitures et pilotes de la saison 2012 de Formule 1. Ceux-ci sont représentés sous forme de caricatures plutôt mignonnes et parfaitement reconnaissables, ce qui se marie assez bien avec le style du jeu. On est toutefois plus circonspect quant à l'ajout de 4 pilotes aussi caricaturaux qu'inutiles : Ruby Power, Jessica Chekker, Kira Hoshihara et Josh Merit. Tout de rose vêtus, ceux-ci semblent uniquement là pour ajouter une touche de féminité à un titre peut-être un peu trop chargé en testostérone, ce qui est d'un intérêt discutable. Ceci étant, les modifications apportées aux 11 pistes choisies sont convaincantes. Des loopings, tremplins, croisements, boosts, raccourcis et autres joyeusetés ont été ajoutés aux tracés officiels pour obtenir un résultat qui, à défaut d'être réaliste, est agréable à pratiquer. La quantité n'est pas forcément au rendez-vous, mais le résultat est globalement positif.

Au niveau du gameplay, F1 Race Stars manque malheureusement cruellement de personnalité et de dynamisme. La sensation de vitesse est ainsi quasi-inexistante, et ce quelle que soit la cylindrée choisie (1000, 2000 ou 3000 cm3). Le système de charge de boost consistant à lâcher puis à réappuyer sur l'accélérateur plusieurs fois n'est pas non plus un modèle d'originalité, tout comme les différents power-up. Ceux-ci s'avèrent plutôt classiques (bulles rouges à tête chercheuse, boost, orage, invulnérabilité temporaire, etc.) mais surtout très mal équilibrés. S'emparer de la première position est en effet très risqué et se traduit souvent par un véritable déluge de coups. L'IA peut ainsi profiter de missiles autoguidés, de téléportation directe vers les premières place voire même d'une voiture de sécurité ralentissant considérablement le leader. Inévitablement, les fins de courses sont animées et il n'est pas rare de passer de la première à la dernière place dans la ligne droite d'arrivée. Bref, les joueurs qui se plaignaient des carapaces bleues dans Mario Kart Wii trouveront là quelque chose d'encore plus frustrant. Oui, c'est possible !

Il existe néanmoins une méthode simple pour éviter ces problèmes : jouer avec un pilote Red Bull, McLaren ou Ferrari. En effet, de manière assez incompréhensible, Codemasters a choisi d'offrir des bonus de vitesse, accélération et adhérence aux meilleurs pilotes. Compte tenu du genre, cela paraît absurde, mais cela permet au moins de s'extirper d'un peloton absolument imbuvable en solo. En effet, l'IA est tout simplement catastrophique et s'entête à rester systématiquement sur une ligne droite, faisant fi de tous les obstacles. Cela est bien visible lorsqu'un adversaire cherche à traverser la piste pour aller chercher un item. Ainsi, si par malheur, vous vous trouvez sur sa trajectoire, celui-ci n'aura de cesse de vous percuter jusqu'à pouvoir se frayer un chemin jusqu'à sa cible. Cela s'avère agaçant à bien des égards, en induisant notamment un ralentissement colossal et des dégâts particulièrement handicapants. Il devient dès lors obligatoire de passer par les stands afin de réparer sa voiture et donc de perdre un temps non négligeable.

Au niveau des modes de jeu, F1 Race Stars propose un mode Carrière composé de 29 mini-championnats à la difficulté progressive. Ceux-ci font intervenir plusieurs types de courses : classiques, par élimination, chasse aux tronçons, slalom, etc. Dans tous les cas, le challenge est de la partie, notamment à cause des défauts cités ci-dessus. On s'énerve donc rapidement et on se tourne vers le cœur du jeu, à savoir les parties multijoueurs. Il est ainsi possible d'y affronter 3 amis en écran splitté ou 11 joueurs en ligne, en profitant de petites subtilités sympathiques. On pense notamment à une option inversant les commandes de direction du joueur en première place, ce qui donne souvent lieu à des situations cocasses. Le tableau est alors complété par quelques courses simples et contre-la-montre. Tout ceci est donc plutôt sympathique, mais clairement pas suffisant pour faire de ce titre une référence.

Testé par jeuxvideo.com

Statistiques du torrent

Sources : 200
Clients : 15
Téléchargements : 235
Dernière mise à jour : il y a 11 mois
Catégorie : Jeux PC
Taille : 2.87 GB

Liste des fichiers

Hash du Torrent

3547282C0A613EED88E94E95D9952BE3ADB5BF17

Liste des Trackers

http://announce.torrentsmd.com:6969/announce
http://exodus.desync.com/announce
http://torrent.gresille.org/announce
http://tracker.ex.ua/announce
http://tracker.torrentbay.to:6969/announce
udp://9.rarbg.com:2710/announce
udp://exodus.desync.com:6969/announce
udp://explodie.org:6969/announce
udp://ipv4.tracker.harry.lu:80/announce
udp://open.demonii.com:1337/announce
udp://tracker.1337x.org:80/announce
udp://tracker.btzoo.eu:80/announce
udp://tracker.coppersurfer.tk:6969/announce
udp://tracker.istole.it:80/announce
udp://tracker.openbittorrent.com:80/announce
udp://tracker.publicbt.com:80/announce
udp://tracker.publichd.eu:80/announce
udp://tracker4.piratux.com:6969/announce

Infopop
Ville