Ethan Meteor Hunter-MULTi8

Ethan : Meteor Hunter
  • Ethan : Meteor Hunter
  • 22 octobre 2013
  • inconnu
  • Seaven Studio
  • Plates-formes
  • Non
  • Dual Core 2 GHZ, 2 Go de RAM, carte graphique 256 Mo directX 9.0c, Windows XP SP3, Vista, 7, 8
  • Ajouter une bande-annonce

Description

Ethan : Meteor Hunter sur PC est un puzzle-platformer proposant au joueur de contrôler une souris disposant de pouvoirs spéciaux. Frappé par une météorite, le héros va devoir faire bon usage de ses dons de télékinésie et de son aptitude à stopper le temps afin de résoudre des énigmes jonchant les niveaux.

Afficher le test

A la recherche d'un peu de challenge et d'un jeu qui, non content de ne pas vous prendre par la main, vous mettra à l'occasion quelques gifles sèches, il semble évident que vous devriez faire halte quelques heures sur Ethan : Meteor Hunter. Entre plates-formes et puzzle-game, vous trouverez ici de quoi vous donner des envies de ragequit.

Sorti depuis plusieurs mois sans rencontrer son public, Ethan : Meteor Hunter a dit « plouf-plouf c'était pour de faux » et s'offre un second départ avec une sortie Steam lui donnant plus d'éclairage. Au demeurant et au premier regard, le titre ressemble à n'importe quel jeu de plates-formes en 2D, fils caché d'un Donkey Kong Country qui aurait remplacé la forêt et les tropiques par des sous-sols un tantinet moins ensoleillés. Le jeu des Français de Seaven (et anciennement de Hydravision) se distingue toutefois par quelques touches personnelles, dont un goût prononcé pour le die and retry - fort de pièges bien cachés – et des puzzles à résoudre en figeant le temps.

Ethan : Meteor Hunter alterne donc les plaisirs, avec des séquences de plates-formes assez tranquilles mais plutôt agréables à parcourir auxquelles on greffe évidemment des passages hyper tendus pouvant prendre différentes formes allant de l’ascension qui ne pardonne aucune erreur d'appréciation à du pur speed run où, là encore, le moindre retard pourra s'avérer fatal, de même qu'une erreur de jugement dans la distance d'un saut. Ca ne pardonne pas, beaucoup de pièges sont habillement (certains diraient cruellement) placés, les développeurs n’hésitant pas à en caler en fin de parcours alors que le joueur pense pouvoir souffler et il va de soi que si vous vous plantez en fin de trajet, le checkpoint ne va pas vous faire repartir à mi-parcours. La présence d'un chronomètre (avec temps de référence) et la disposition même des embûches ne laissent aucun doute sur l'orientation speed run du jeu. Précision et timing sont souvent mis à l'épreuve, mais pas seulement.

Ethan a, comme on l'a dit, la capacité de figer le temps. Un pouvoir qui n'est pas illimité mais s'acquiert chaque fois qu'on en a besoin en collectant des pastilles placées devant le puzzle à résoudre. Une fois en place, il suffit de presser une touche pour figer le temps, Ethan ne bougera plus d'un pouce, en revanche vous pourrez manipuler certains objets à l'écran. La grande force du titre de Seaven, c'est d'être parvenu à varier les situations et les puzzles liés à ce pouvoir. On aura donc à résoudre des pseudo-Taquins, à assembler des pièces afin de créer une structure qui finira par activer un mécanisme ou nous protéger ou, surtout, faire tout ça en traversant une séquence de plates-formes bien velue durant laquelle on devra, en pleine course et au milieu d'un saut, tout stopper pour déplacer des blocs. Sans se planter dans leur positionnement ou l'anticipation de leur comportement et en évitant d'oublier que même lorsqu'on pense en avoir fini, on n'est pas à l'abri de faire tomber une roue dentée sur le coin du pif. Difficile de ne pas saluer l'ingéniosité de certaines énigmes et la façon dont le studio français a su intimement entremêler plates-formes et puzzles. Difficile aussi de ne pas soulever certains points noirs...

Le problème quand on mélange deux styles de gameplay, c'est souvent d'arriver à bien calibrer les commandes. Lors de la résolution des puzzles, Ethan : Meteor Hunter est intraitable et pour arriver à positionner un bloc, il faut se montrer hyper précis, quasiment au pixel près, sous peine de ne pas pouvoir le lâcher si le moteur ne le considère pas en contact avec le sol ou de le voir s'effondrer si on ne l'a pas parfaitement stabilisé. A la souris, la chose est déjà délicate (pour ne pas dire pénible à plus d'une occasion), au pad elle devient irritante et fastidieuse, les blocs bougent trop lentement et la précision n'est pas suffisante pour parvenir à faire ce qu'on veut sans perdre un temps fou. "Jouons donc au clavier / souris", vous exclamerez-vous tout de go. Et vous aurez tort, car l'aspect plate-forme du jeu se prête très mal au combo clavier / souris. Du coup, on en vient à sans cesse alterner entre les deux. Certes, sur le papier, ça n'a pas l'air bien grave, mais en pratique ça peut vite s’avérer agaçant. Sans pour autant devenir rédhibitoire. Et tant qu'à parler de la question des commandes, on n'aurait pas craché sur un Ethan aux déplacements un poil plus souples et vifs, débarrassé d'une inertie superflue, qui aurait sans doute rendu les sauts les plus pointus un brin plus aisés.

Ce n'est pas le seul grief qu'on adressera à la bête. Si on comprend la mise en place d'une limite dans le nombre de pauses que l'on peut activer durant une séquence au sens où elle permet aux développeurs de créer des puzzles spécifiques à résoudre en X temps, dans la pratique elle impose une surcouche de difficulté gratuite. Imaginez-vous avoir passé plusieurs minutes à vous torturer le cerveau pour trouver une solution et que, persuadé d'avoir réglé le problème, vous reprenez les commandes pour découvrir que paf, vous vous êtes gouré de trois pixels... vous êtes bon pour activer le checkpoint et tout reprendre à zéro. Avec une bonne chance pour que, dans certains cas, vous ayez oublié le cheminement qui vous avez amené à approcher de la solution. Selon votre degré de patience, vous jugerez la chose comme "un peu dommage" ou "bien relou, bordel". Enfin, on terminera en signalant que pour intelligent que puisse être le level design d'un point de vue ludique, côté artistique, le tout manque pas mal de variété avec une quantité importante d'éléments redondants et une palette de couleurs réduite.

Testé par jeuxvideo.com

Statistiques du torrent

Sources : 0
Clients : 10
Téléchargements : 50
Dernière mise à jour : il y a 11 mois
Catégorie : Jeux PC
Taille : 315.62 MB

Hash du Torrent

F8F09A4BFB929B529FEBC530E230AC0745046D12

Liste des Trackers

http://announce.torrentsmd.com:6969/announce
http://exodus.desync.com/announce
http://torrent.gresille.org/announce
http://tracker.ex.ua/announce
http://tracker.torrentbay.to:6969/announce
udp://9.rarbg.com:2710/announce
udp://exodus.desync.com:6969/announce
udp://explodie.org:6969/announce
udp://ipv4.tracker.harry.lu:80/announce
udp://open.demonii.com:1337/announce
udp://tracker.1337x.org:80/announce
udp://tracker.btzoo.eu:80/announce
udp://tracker.coppersurfer.tk:6969/announce
udp://tracker.istole.it:80/announce
udp://tracker.openbittorrent.com:80/announce
udp://tracker.publicbt.com:80/announce
udp://tracker.publichd.eu:80/announce
udp://tracker4.piratux.com:6969/announce

Infopop
Ville