Endless Space-REVOLT

Endless Space
  • Endless Space
  • 4 juillet 2012
  • inconnu
  • Amplitude Studios
  • Stratégie
  • 8 joueurs en ligne
  • inconnue
  • Ajouter une bande-annonce

Description

Endless Space est un jeu de gestion / stratégie spatiale sur PC. 8 factions s'y affrontent afin d'explorer et conquérir une galaxie autrefois dirigée par un peuple mystérieux nommé Endless. Pour cela, tous les moyens sont bons, à commencer par la diplomatie, la recherche ou encore l'armée. Du jeu en ligne est également au programme.

Afficher le test

D'ores et déjà largement représentés sur PC, les 4X spatiaux accueillent depuis peu un nouveau venu nommé Endless Space. Censé moderniser le genre sans le bouleverser, celui-ci dispose-t-il d'assez d'arguments pour convaincre les fans rompus aux Galactic Civilizations ou autres Sins of a Solar Empire ?

Si Endless Space ne propose pas de campagne à proprement parler, celui-ci dispose toutefois d'un background assez travaillé. En effet, sachez que la galaxie qui vous ouvre ses portes a autrefois été dominée par une espèce nommée les Endless, aujourd'hui disparue. Huit races s'affrontent alors pour prendre la relève, à commencer par une corporation humaine agressive et des dissidents nommés Pilgrims qui prêchent la paix et vouent un véritable culte aux Endless. Des scientifiques arrogants nommés Sophons, des insectes consumant les planètes les unes après les autres ou encore des machines se préparant pour un éventuel retour de leurs créateurs peuvent entre autres être ajoutés à cette liste. Evidemment, tous ne disposeront pas des mêmes moyens et objectifs, certains possédant par exemple des vaisseaux capables de déplacer une planète entière et toutes ses améliorations quand d'autres commencent la partie avec tous les systèmes explorés. Des bonus de précision des armes, de coûts de constructions divers et variés, ou même de points de recherche sont également au programme, si bien que chaque espèce se jouera d'une façon radicalement différente. Chaque partie sera en outre définie par de nombreux paramètres allant de la taille de la galaxie (générée aléatoirement) à son âge (impactant quant à lui la nature des étoiles et planètes rencontrées). De même, il est possible d'ajuster le nombre de planètes par système, de désactiver les attaques de pirates ou même de fixer une limite de temps par tour. Les conditions de victoire peuvent également être définies afin d'autoriser ou non une victoire militaire, économique, diplomatique ou scientifique par exemple, si bien que chaque partie sera susceptible de vous offrir une expérience inédite. On peinera simplement à comprendre pourquoi les alliances ne peuvent être paramétrées.

Au niveau du gameplay, Endless Space s'avère plus proche d'un Civilization que d'un Sins of a Solar Empire. L'accent est ainsi mis sur la gestion au tour par tour, sans oublier les fameux 4X : eXploration, eXpansion, eXploitation et eXtermination. Il vous faudra alors commencer par découvrir votre environnement puis coloniser différentes planètes avec les vaisseaux adéquats. Vous pourrez dès lors récolter 4 ressources de base. La nourriture permet d'augmenter le taux de croissance de la population d'une planète donnée (et donc le revenu des taxes), l'industrie permet de construire des structures et vaisseaux plus rapidement quand la science offre des points de recherche. Enfin, le Dust sert de monnaie et donc à entretenir les armées, à améliorer les vaisseaux ou bien à recruter puis payer des héros. Ces derniers ne devront en aucun cas être négligés puisque assignés à un système ou à une flotte, ils vous conféreront des bonus non négligeables. Notez qu'il est possible de faire évoluer ces héros lorsqu'ils gagnent de l'expérience, et ainsi de leur octroyer des pouvoirs souvent décisifs. Tout ceci prend toutefois du temps et les débuts de partie seront malheureusement un peu longuets. Il faut ainsi plusieurs heures avant de voir sa civilisation s'épanouir et un temps considérable avant d'avoir une chance de l'emporter. Cela augure des parties interminables qui confèrent au titre une durée de vie conséquente et compense quelque peu l'absence de campagne.

Pour l'emporter, vous devrez également passer par un arbre de recherche plutôt fourni. Celui-ci est divisé en quatre branches distinctes : la diplomatie, la science appliquée, l'armée et l'exploration. Cependant, quelle que soit votre stratégie, vous ne pourrez pas vous spécialiser ou négliger une branche en particulier. Par exemple, si vous souhaitez produire une armée puissante, vous devrez tout d'abord découvrir puis exploiter des matériaux comme le Titanium-70 via la branche scientifique avant de débloquer une technologie ou arme dans la branche militaire. Celle-ci pourra alors être installée sur le vaisseau de votre choix (malheureusement, le design ne sera pas impacté), dans la limite du tonnage disponible. Pour avoir une chance de l'emporter, vous devrez alors passer par une autre recherche afin de diminuer le poids de chaque pièce, puis augmenter la vitesse de l'engin ainsi créé via la branche exploration. Enfin, il vous faudra augmenter votre nombre de points de commandement (le nombre maximum de vaisseaux par flotte) grâce à la branche diplomatie. En d'autres termes, tout devra être recherché, ce qui limitera quelque peu la rejouabilité, que ce soit en multijoueur (le cœur du jeu) ou en solo. L'IA ne vous laissera pas vraiment le temps d'expérimenter tranquillement, même en mode Newbie, et vous serez contraint d'adopter systématiquement la même stratégie de recherche pour avoir ne serait-ce qu'une chance de victoire.

Une fois vos troupes équipées, vous pouvez enfin partir au combat. Le champ de bataille est entièrement modélisé en 3D et s'avère plutôt agréable à l'oeil. Malheureusement, vous devrez vous contenter de regarder vos vaisseaux faire feu de toutes parts ou se faire canarder, sans pouvoir contrôler quoi que ce soit. Votre seule tâche consiste ainsi à abattre des cartes qui fonctionnent à la manière d'un shifumi. Les deux belligérants doivent en effet en choisir 3 correspondant aux 3 phases du combat en sachant que chaque carte est susceptible d'en annuler une autre. Dans ce cas, le bonus octroyé est amplifié, ce qui permet de prendre un ascendant non négligeable sur l'adversaire. Il est toutefois regrettable que la chance intervienne autant à ce niveau-là et que le joueur soit aussi passif. Au final, vous l'aurez compris, Endless Space n'est pas vraiment un jeu de stratégie et s'adresse donc en priorité aux fans de Civilization ou Alpha Centauri. Ceux-ci trouveront un jeu fort sympathique soutenu par des développeurs actifs et par une communauté passionnée, déjà au travail sur des mods qui pourront être chargés directement depuis les menus du jeu. Vous devriez donc en avoir pour votre argent puisque tout ceci n'est proposé qu'à 30 €.

Testé par jeuxvideo.com

Statistiques du torrent

Sources : 0
Clients : 0
Téléchargements : 0
Dernière mise à jour : il y a 11 mois
Catégorie : Jeux PC
Taille : 1.99 GB

Hash du Torrent

AA7B8F2061C66DEA2B384BA2D5B6E395286C76CC

Liste des Trackers

http://announce.torrentsmd.com:6969/announce
http://exodus.desync.com/announce
http://torrent.gresille.org/announce
http://tracker.ex.ua/announce
http://tracker.torrentbay.to:6969/announce
udp://9.rarbg.com:2710/announce
udp://exodus.desync.com:6969/announce
udp://explodie.org:6969/announce
udp://ipv4.tracker.harry.lu:80/announce
udp://open.demonii.com:1337/announce
udp://tracker.1337x.org:80/announce
udp://tracker.btzoo.eu:80/announce
udp://tracker.coppersurfer.tk:6969/announce
udp://tracker.istole.it:80/announce
udp://tracker.openbittorrent.com:80/announce
udp://tracker.publicbt.com:80/announce
udp://tracker.publichd.eu:80/announce
udp://tracker4.piratux.com:6969/announce

Infopop
Ville