Cities XXL-RELOADED

Cities XXL
  • Cities XXL
  • 5 février 2015
  • Focus Home Interactive
  • Focus Home Interactive
  • Gestion
  • non
  • inconnue
  • Regarder la bande-annonce

Description

Concevez, construisez et gérez des villes gigantesques et variées dans Cities XXL ! Plus grand, plus complet, avec un moteur de jeu amélioré et une nouvelle interface, Cities XXL vous propose de devenir maire de vos propres métropoles.

Afficher le test

Après Cities XL, Cities XL 2011 et 2012, Focus voit plus grand et sort Cities XXL, un nouveau city-builder dont le nom semble sonner comme un beau troll envers Sim City et ses villes étriquées. On imagine déjà des mégalopoles énormes, des mécanismes de gestion plus profonds, etc., mais dans les faits, on va voir que ce Cities XXL n'est rien de plus qu'une grosse mise à jour de ses prédécesseurs.

Sur ses mécanismes de base, Cities XXL ne diffère en rien de ce que connaissent les fans de la série. L'interface a bien été revue, mais il s'agit plus d'une skin un peu plus dans l'air du temps que d'une réelle refonte complète. On se retrouve donc face à un titre bac à sable faisant plus office d'outil de construction de ville que de réel jeu de gestion de par sa relative simplicité. Il faut donc commencer par placer des routes (bien évidemment, il est possible de les faire courbes), puis une mairie. A partir de là, on peut placer des extracteurs de ressources (électricité, eau, pétrole), des fermes rapportant toutes une unique denrée, des décharges, et évidemment des zones d'habitation réparties en 4 classes (travailleurs, travailleurs qualifiés, managers et élites), des industries, des bureaux et des zones commerciales. Quand les villes grossissent, les densités disponibles pour chaque zone augmentent et les besoins des habitants évoluent, obligeant le joueur à construire des écoles, des hôpitaux, des commissariats et des casernes de pompiers mais aussi quelques bâtiments liés aux loisirs comme des stades, des piscines, etc. C'est aussi simple que cela !

Pas besoin ici de gérer vraiment le positionnement des zones : les élites peuvent vivre au milieu d'une banlieue pauvre sans souci, les bâtiments de loisir ont des aires d'effet énormes, et peuvent même dans certains cas influencer la ville entière, le seul élément à prendre en compte étant la proximité des industries polluantes. Les besoins de base sont aussi on ne peut plus simples. Par exemple, un besoin de commerce est identique pour toutes les classes et se limite à un besoin de bâtiments commerciaux, sans plus de précisions. Cities XXL est donc plutôt conseillé à ceux qui aiment former et admirer des villes immenses, parce que oui, on peut réellement bâtir des mégalopoles gigantesques, et cela constitue le principal et quasi-unique point fort du jeu. En prime, le niveau de zoom maximum permet de se promener librement dans les rues avec un niveau de détails pas dégueulasse, ce qui est toujours appréciable. On aurait toutefois aimé un peu de nouveauté au niveau du moteur graphique qui commence à accuser le coup. L'optimisation, bien que meilleure que dans les épisodes précédents, reste aussi perfectible, ce qui signifie que si vous avez un PC qui n'est pas une machine de guerre, il vous faudra faire de grosses concessions. Et pour ne rien gâcher, on a aussi droit à quelques crashs de temps à autre.

Mais pour développer ces villes gigantesques, il faut des maps, et il faut avouer qu'à ce niveau, Cities XXL est plutôt généreux. On nous propose ainsi 70 environnements différents, soit environ 10 de plus que précédemment. Certaines de ces maps reprennent les plans de grandes villes comme Paris, mais on a aussi droit à des zones montagneuses et à des îles tropicales. La spécialisation promise à ce niveau est toutefois limitée dans la mesure où on ne peut pas vraiment créer une station balnéaire ou de ski, la seule possibilité étant de bâtir un maximum d’hôtels dans les zones touristiques. Autre promesse non tenue, la gestion de la pollution sonore et de l'air est moins complète que prévu. Le sens du vent n'est ainsi pas pris en compte en sachant que quoi qu'il arrive, la météo est gérée manuellement uniquement. Cela signifie que si vous ne grattez pas dans les options, il fera toujours beau temps et le cycle jour / nuit ne sera même pas activé. C'est un vrai problème sur un jeu qui ne comprend que très très peu de nouveautés dans ce genre. Les maps citées précédemment sont d'ailleurs aussi loin d'être indispensables dans la mesure où la communauté en avait déjà créées des centaines sur les jeux précédents. Le seul vrai point positif vient de l'intégration du Steam Workshop permettant l'échange simple de créations, que ce soit des cartes ou des nouvelles constructions afin d'enrichir l'offre proposée à ce niveau (1.000 bâtiments dans le jeu de base, mais sans droit de regard sur ce qui est construit dans les zones).

Autre élément à gérer dans Cities XXL, les transports sont un des rares éléments qui peuvent avoir une vraie influence sur le fonctionnement de la ville. Prévoyez une seule route entre les zones d'habitation et les quartiers industriels, et vous pouvez être sûr que des bouchons vont se former et que vos entreprises auront du mal à exporter leur production puis couleront. Vous avez alors le choix de construire d'autres voies parallèles, de détruire les routes pour en construire des plus grosses, ou bien de fixer un sens unique de circulation. La solution la plus efficace reste toutefois de construire des lignes de bus ou de métro. Ce n'est en aucun cas une nouveauté, mais ça n'en reste pas moins un élément intéressant. Notons toutefois que la construction de lignes de métro est un poil fastidieuse dans la mesure où il est impossible d'étendre une ligne existante. C'est d'ailleurs un souci d'ergonomie assez général qui se matérialise tout particulièrement quand on souhaite sauvegarder sa partie. Ainsi, en cliquant sur sauvegarder, on arrive sur une page avec des vignettes représentant les différentes parties, sauf qu'en cliquant dessus, on ne va pas écraser la sauvegarde, mais la charger... Attention, il y a de quoi se faire piéger. Mais ce n'est pas le seul problème non corrigé. On trouve aussi des soucis de placement des bâtiments sur les terrains en pente (maisons volantes) par exemple, alors que les joueurs ont depuis longtemps fait remonter ces problèmes sur les épisodes précédents. Bref, Cities XXL se présente simplement comme une mise à jour de ses prédécesseurs, ce qui ne joue clairement pas en sa faveur.

Testé par jeuxvideo.com

Instructions diverses

Télécharger le patch français

Statistiques du torrent

Sources : 136
Clients : 16
Téléchargements : 1,380
Dernière mise à jour : il y a 4 jours
Catégorie : Jeux PC
Taille : 5.19 GB

Liste des fichiers

Hash du Torrent

9C33322DA2F510EBF850972A64C38063EB82579B

Liste des Trackers

http://www.smartorrent.com:2710/announce
http://announce.torrentsmd.com:6969/announce
http://exodus.desync.com/announce
http://torrent.gresille.org/announce
http://tracker.ex.ua/announce
http://tracker.flashtorrents.org:6969/announce
http://tracker.tfile.me/announce
http://tracker.torrentbay.to:6969/announce
udp://9.rarbg.com:2710/announce
udp://coppersurfer.tk:6969/announce
udp://exodus.desync.com:6969/announce
udp://explodie.org:6969/announce
udp://ipv4.tracker.harry.lu:80/announce
udp://open.demonii.com:1337
udp://p4p.arenabg.ch:1337
udp://p4p.arenabg.com:1337
udp://tracker.1337x.org:80/announce
udp://tracker.blackunicorn.xyz:6969
udp://tracker.btzoo.eu:80/announce
udp://tracker.coppersurfer.tk:6969
udp://tracker.coppersurfer.tk:80
udp://tracker.ilibr.org:6969/announce
udp://tracker.istole.it:80/announce
udp://tracker.leechers-paradise.org:6969
udp://tracker.openbittorrent.com:80
udp://tracker.publicbt.com:80/announce
udp://tracker.publichd.eu:80/announce
udp://tracker4.piratux.com:6969/announce

Infopop
Ville