Bound by Flame-CODEX

Bound by Flame
  • Bound by Flame
  • 9 mai 2014
  • Focus Home Interactive
  • Spiders
  • Action
  • inconnu
  • inconnue
  • Ajouter une bande-annonce

Description

Bound by Flame, le RPG développé par Spiders Studios vous entraine dans une lutte héroïque et désespérée, où le camp de l'’Alliance a finalement cédé devant les guerriers de la Mortarmée.

Afficher le test

Alors que le jeu de rôle à l’occidentale traverse une période de creux, les petits gars de Spiders Studio, français de leur état, entendent pallier ce manque avec Bound by Flame. La période est propice et Spiders a déjà affûté ses armes avec Mars : War Logs, un titre pétri de bonnes intentions qui laissait au joueur un goût d’inachevé. Exit aujourd'hui la dimension futuriste et laissons place à un RPG qui exploite le filon toujours aussi fertile de l’heroïc fantasy.

Le monde de Vertiel est au bord de l’extinction. La raison ? Les ancestraux Seigneurs du Froid ont décidé d’anéantir toute trace d’humanité en commandant leur Mortarmée composée de morts-vivants du genre belliqueux. Au milieu du chaos, vous incarnez Volcan, artificier au sein d’une troupe de mercenaires vendant leurs talents de combattants au plus offrant. Votre employeur actuel est composé d’une bande d’érudits ayant pour but d’accomplir un rituel destiné à réduire à néant la menace qui pèse sur Vertiel. Mais comme le monde est imparfait, le rituel en question va échouer et ouvrir une brèche libérant un démon qui aura la politesse de prendre possession de votre corps. Dès lors s’engagera une lutte intérieure : Volcan repoussera-t-il l’influence du démon au détriment des pouvoirs qu’il lui offre ?

Si la mode du RPG est à l’open world, Bound by Flame s’en affranchit totalement. A l’instar de son grand frère Mars : War Logs, le nouveau titre de Spiders vous propose d’évoluer dans des zones très cloisonnées, ne laissant que peu de place à l’exploration. Vous arpenterez différentes zones, aux environnements constitués de couloirs débouchant sur des arènes plus propices au combat. L’univers est globalement plaisant, certaines portions du jeu assez inspirées esthétiquement, même si le travail effectué sur l’environnement du jeu reste inégal. On constate une vraie progression de la direction artistique depuis Mars : War Logs, certes, mais l'ensemble manque un peu de constance, certains panoramas étant plutôt jolis, d'autres l'étant nettement moins. Divisée en 3 actes, l'aventure de Bound by Flame vous mènera dans des marais où des réfugiés se sont retranchés, dans des montagnes gelées ou encore dans une ville réduite en cendres suite au passage de la Mortarmée. Bien évidemment, votre périple sera prétexte à pléthore d'affrontements, servis par un système de combat dont les bases ont déjà été posées par Mars : War Logs, et qui fonctionne plutôt bien.

Les combats reposent sur un principe simple mais qui a déjà fait ses preuves par le passé. A tout moment vous pouvez choisir d'utiliser les armes lourdes, plus puissantes mais assez lentes, les dagues, conférant un bonus de furtivité et proposant des attaques particulièrement rapides ou les sorts de feu, offerts par le démon qui vous a choisi pour hôte. Vous disposez de trois attaques différentes par arme de poing : une attaque rapide, une attaque de zone et une attaque chargée, nettement plus puissante. Mais c'est essentiellement sur le système de timing que s'illustre le dynamisme des affrontements de Bound by Flame. Esquivez ou parez un coup au bon moment et vous déclencherez une contre-attaque automatique et souvent dévastatrice si vous avez optimisé cette caractéristique à travers votre feuille de personnage. Ces contres se manifestent à travers un ralenti du plus bel effet, conférant aux affrontements un aspect très fluide et élégant, bref, aussi agréables à regarder qu'à pratiquer, d'autant qu'il est souvent nécessaire d'adapter sa stratégie en fonction des adversaires qui vous font face, certains étant plus sensibles à une arme plutôt qu'à une autre.

Ajoutez à cela un système de coups de pied destiné à briser la garde adverse si vous êtes équipé d'une épée, ou un système d'esquives rapides si vous optez pour les dagues et vous obtiendrez des combats nerveux, intenses, qui nécessitent pas mal de doigté pour être menés à bien dans les plus hauts niveaux de difficulté. Si quelques problèmes de caméra viennent parfois entacher la visibilité des affrontements, le système de verrouillage de cible parvient vite à endiguer ces désagréments. Par ailleurs, il est possible d'activer à tout moment une roue des pouvoirs ralentissant le temps et vous permettant à loisir de consommer une potion ou de poser un piège en fonction de la configuration de votre combat. Bien entendu, toutes ces batailles vous offriront une généreuse quantité d'expériences à répartir à votre guise entre trois arbres de talents.

Là encore, l'héritage de Mars : War Logs se fait sentir dans la progression du personnage. 3 branches différentes vous permettent de vous spécialiser à loisir dans les armes lourdes, les dagues ou la pyromancie. Deux points sont à répartir par niveau gagné. S'il est bien évidemment recommandé de privilégier une branche spécifique pour parfaire votre spécialité, sachez qu'il est tout à fait possible et viable de créer un personnage hybride, aussi à l'aise dans la pratique de la magie du feu que dans le maniement des dagues ou des armes à deux mains. Par ailleurs, chaque niveau supplémentaire vous offre un point de « trait » que vous pourrez attribuer à certaines compétences, si toutefois vous avez rempli les conditions les débloquant. Par exemple, vous ne pourrez accéder au trait destiné à augmenter votre régénération de mana qu'après avoir terrassé un certain nombre d'ennemis avec des pouvoirs de feu. Ce système fonctionnait bien sur Mars : War Logs et son efficacité se démontre à nouveau sur Bound by Flame.

Mais votre personnage ne sera pas le seul à bénéficier d'évolutions, puisque votre équipement peut lui-même être modifié pour mieux correspondre aux impératifs des combats. Vos armes comme votre armure bénéficient d'emplacements destinés à accueillir des modifications boostant telle ou telle caractéristique. Privilégierez-vous la résistance physique, le DPS pur ou encore votre probabilité de coup critique ? A vous de voir en fonction de votre manière de jouer. Bien évidemment, ces améliorations ne sont pas gratuites : il faudra récupérer les composants nécessaires à leur fabrication sur le cadavre de vos adversaires, ou dans les nombreux coffres qui jalonnent Vertiel. Une fois le matériel collecté, à vous d'observer les ingrédients requis pour telle ou telle amélioration et en quelques clics, vous pourrez aisément façonner le bonus de votre choix, à tout moment de la partie, que vous soyez en combat ou non. Ainsi, le système de craft est à l'image de la progression de votre personnage : accessible et à l'exception d'une ergonomie un peu douteuse dans les menus, l'ensemble devrait ravir ceux que le craft rebute habituellement. Les autres le trouveront sans doute un peu léger, à l'image du degré de finition et de profondeur de Bound by Flame.

Nous vous le disions un peu plus haut, votre avatar est rapidement possédé par un démon. Bound by Flame vous proposera, par une pirouette scénaristique, de vous laisser envahir, ou non, par l'entité qui vous habite. Si toutefois vous cédez à la tentation de lui laisser davantage d'espace, le démon aura un impact direct sur votre apparence physique, justifiant au passage le faible nombre d'options à votre disposition lors de la création de personnage, même si vous avez tout de même la possibilité d'incarner un homme ou une femme. Outre votre apparence, le démon influencera votre puissance magique, mais aura pour effet de changer la perception que certains de vos compagnons auront de vous. Par ailleurs, la trame principale changera sensiblement en fonction de vos choix, même si l'impact annoncé doit être impérativement minimisé. Que vous laissiez ou non le démon s'emparer de vous, l'ensemble de votre aventure ne changera pas fondamentalement. Certes, des lignes de dialogues seront différentes, au même titre que certains embranchements de scénario, mais ne vous attendez pas à vivre un jeu radicalement différent en fonction de vos affinités avec le démon. La rejouabilité est donc au rendez-vous, mais en deçà de nos espoirs initiaux.

Votre périple sera aussi l'occasion de faire la rencontre de personnages qui pourront vous seconder au combat. Certains d'entre eux auront des prédispositions à accepter le démon qui est en vous, tandis que d'autres montreront des réticences à ce qu'il domine votre personnalité. Malheureusement, l'attitude de vos compagnons vous laissera sans aucun doute indifférent tant ils sont peu charismatiques, encore moins attachants et ce ne sont pas les quelques romances bâclées que vous pouvez vivre qui augmenteront le capital sympathie de vos frères d'armes. Ces derniers ne sont d'ailleurs pas spécialement malins. A l'instar de Mars : War Logs, vos partenaires feront bien plus souvent office de cibles de choix pour vos ennemis et s'occuperont d'encaisser des dégâts jusqu'à ce qu'ils tombent inconscients pendant que vous anéantissez un à un vos adversaires. Chaque PnJ a des compétences propres que vous pouvez exploiter à travers la roue des pouvoirs, mais vous constaterez rapidement que cela ne changera pas grand-chose à l'issue des escarmouches, vos chers amis adoptant constamment un comportement incohérent, préférant s'exposer aux dégâts qui arrivent de toutes parts que de s'adapter à la situation.

Mais le développement de la personnalité de vos compagnons n'est pas le seul élément qui aurait gagné à être amélioré pour donner corps à l'aventure de Bound by Flame. Si la trame principale se laisse agréablement parcourir, une réalisation un peu bancale, des doublages qui soufflent le chaud et le froid et une écriture pas toujours inspirée, sont autant d'éléments qui ne permettent pas d'insuffler à Bound by Flame la dimension épique que les développeurs avaient pourtant l'intention d'instaurer. Il en va de même pour les quelques quêtes secondaires qui ont certes l'intelligence de contribuer à étoffer la quête principale, mais qui n'ont pas toutes bénéficié du même soin. C'est là tout le problème, si le propos mature était plutôt bien senti sur Mars : War Logs, Spiders a raté le coche sur Bound by Flame tant et si bien qu'il en devient difficile de prendre au sérieux les enjeux qui s'articulent autour de votre héro et de l'univers qu'il arpente. Enfin, si vous abordez Bound by Flame et cherchez à faire toutes les quêtes que vous croiserez en prenant votre temps, comptez entre 18 et 20 heures pour voir le bout de l'aventure. En ligne droite, la trame principale se boucle en 12 à 13 heures, un peu léger pour un RPG, vous en conviendrez.

Testé par jeuxvideo.com

Statistiques du torrent

Sources : 90
Clients : 55
Téléchargements : 5,900
Dernière mise à jour : il y a 11 mois
Catégorie : Jeux PC
Taille : 4.63 GB

Hash du Torrent

60A3731EFAB2AA1F7B7FE82A091C70AA3B87F3C5

Liste des Trackers

http://announce.torrentsmd.com:6969/announce
http://exodus.desync.com/announce
http://torrent.gresille.org/announce
http://tracker.ex.ua/announce
http://tracker.torrentbay.to:6969/announce
udp://9.rarbg.com:2710/announce
udp://exodus.desync.com:6969/announce
udp://explodie.org:6969/announce
udp://ipv4.tracker.harry.lu:80/announce
udp://open.demonii.com:1337/announce
udp://tracker.1337x.org:80/announce
udp://tracker.btzoo.eu:80/announce
udp://tracker.coppersurfer.tk:6969/announce
udp://tracker.istole.it:80/announce
udp://tracker.openbittorrent.com:80/announce
udp://tracker.publicbt.com:80/announce
udp://tracker.publichd.eu:80/announce
udp://tracker4.piratux.com:6969/announce

Infopop
Ville