Assassins Creed Chronicles India-CODEX

Assassin's Creed Chronicles : India
  • Assassin's Creed Chronicles : India
  • 12 janvier 2016
  • Ubisoft Montréal
  • Climax Studios (UK)
  • Action
  • inconnu
  • inconnue
  • Regarder la bande-annonce

Description

Assassin's Creed Chronicles : India est un jeu vidéo en téléchargement uniquement sur PlayStation 4, PC, Xbox One, de genre Action-Aventure, de thème Historique, développé par Climax Studios (UK), édité par Ubisoft Montréal.

Afficher le test

Alors que les rumeurs d'une année 2016 sans Assassin's Creed allait bon train il y a quelques jours, voilà qu'en véritable Paic Citron du jeu vidéo, l'inépuisable série d'Ubisoft nous balance deux jeux à quelques semaines d'intervalle. C'est en fait le spin off Chronicles - initialement censé dégainer ses trois chapitres coup sur coup l'année dernière - qui est sorti de son buisson sans crier gare pour prendre la relève et contenter les quelques fans qui auraient encore de l'appétit après l'indigeste Syndicate. Après la Chine, cap sur l'Inde dans une aventure qui sent hélas aussi fort le garam masala que le copié/collé.

On ne va pas se raconter d'histoire, on avait vu venir le problème de redite dès la découverte de la série en mars 2015. Chronicles est plus ou moins pensé comme une pièce en trois actes, une quête à travers les âges de trois assassins différents pour retrouver une mystérieuse boîte qui appartenait jadis à Ezio Auditore. Après la Chine du XVIème siècle, c'est donc en Inde, en 1841, que reprend notre aventure, en compagnie cette fois-ci d'un certain Arbaaz.

Sans surprise, ce second chapitre reprend à la ligne le gameplay du précédent et mêle ainsi avec une certaine habileté des passages de plates-formes remuants, évoquant fortement Prince of Persia, et des phases d'infiltration assez exigeantes qui tirent plus volontiers du côté de Mark of the Ninja. Fort heureusement, Climax est intelligemment parti du principe que la poignée de joueurs qui se lancera dans India est déjà passée par China et limite donc son tutoriel à quelques minutes. Le démarrage du jeu est donc bien moins poussif et, très vite, on est confronté à un challenge correct côté infiltration avec des niveaux relativement grands et toujours pensés comme des puzzles malins.

Hélas, ils sont encore trop calibrés et rigides, de sorte qu'une seule véritable solution se dessine au final. On tombe du coup dans une mécanique die and retry qui peut frustrer, car elle est perturbée par une maniabilité qui ne répond pas toujours très bien et risque de vous faire lâcher quelques inconvenances à l'endroit d'Arbaaz ou de l'univers (notamment dans certaines missions chronométrées). Malgré les quelques gadgets trimbalés par notre assassin (bombe fumigène, couteau magique qui rebondit contre les murs...), le level design d'India est dans la lignée de China et laisse trop peu de place à la créativité des fourbes. Il en va de même pour les phases de plates-formes, rigolotes, mais cousues d'un fil blanc que l'on suit sans mal. Les combats, eux, sont toujours aussi expéditifs... et dispensables - peut-être même encore plus que dans China.

Bref, on l'a compris, India n'a pas vraiment profité de son temps de développement plus long que prévu pour corriger ce qui nous déplaisait dans China et se contente grosso modo de copier/coller le premier chapitre avec une nouvelle skin et un challenge accru. Il essaie bien d'apporter un brin de nouveauté, notamment avec une phase au fusil-sniper... singulière. Mais cela paraît au mieux incongru et maladroit. Il en va de même pour les "super pouvoirs" Hélix que l'on débloque au fil de l'aventure et qui vont à rebours de l'orientation exigeante du jeu. Une invisibilité temporaire empruntée à Evie de Syndicate ou une superpuissance pour tuer tout un tas d'ennemis d'un coup, était-ce bien nécessaire ?

En somme, l'élément de différenciation le plus évident sera donc l'orientation artistique d'India qui délaisse les teintes grisâtres et l'esprit aquarelle de China pour des couleurs chaudes et des mandalas explosant dans tous les sens. Ici, rien à dire. Le travail des directeurs artistiques de Climax est soigné, cohérent et efficace. L'ambiance du titre est vraiment agréable et fait même regretter qu'elle ne serve pas à un épisode canonique. Quand on jette un oeil à certains arrière-plans, on a bigrement envie de sortir de cette 2.5D pour aller y faire un tour en toute liberté...

Testé par jeuxvideo.com

Statistiques du torrent

Sources : 292
Clients : 44
Téléchargements : 114,552
Dernière mise à jour : il y a 5 mois
Catégorie : Jeux PC
Taille : 3.46 GB

Hash du Torrent

80CEB5E03C3758CE8F66734ACDB342ECA9D1738A

Liste des Trackers

http://announce.torrentsmd.com:6969/announce
http://exodus.desync.com/announce
http://torrent.gresille.org/announce
http://tracker.ex.ua/announce
http://tracker.torrentbay.to:6969/announce
udp://9.rarbg.com:2710/announce
udp://exodus.desync.com:6969/announce
udp://explodie.org:6969/announce
udp://ipv4.tracker.harry.lu:80/announce
udp://open.demonii.com:1337/announce
udp://tracker.1337x.org:80/announce
udp://tracker.btzoo.eu:80/announce
udp://tracker.coppersurfer.tk:6969/announce
udp://tracker.istole.it:80/announce
udp://tracker.openbittorrent.com:80/announce
udp://tracker.publicbt.com:80/announce
udp://tracker.publichd.eu:80/announce
udp://tracker4.piratux.com:6969/announce

Infopop
Ville